22/03/2006

De l'Astrologie !


Après de multiples discussions à droite, à gauche (hein Ferdie ?), et depuis que je le promettais, je me suis enfin décidé à aborder le sujet de l'Astrologie et de sa stupidité scientifique.
Ah zut, moi qui voulait garder le suspens sur ce que j'en pense, j'ai bien peur de m'être crâmé sur ce coup-là.

Mais bon, ce n'est pas grave, je continue.
Alors, que nous disent les astrologues ?

Que l'astrologie serait le fruit de plusieurs millénaires d'études et d'observations ?
Or, si l'on s'intéresse à la découverte scientifique et à l'astronomie en particulier, on découvre que la planète Pluton a été découverte en 1930.
"Super !", me direz-vous ! "Et alors ?"
Alors dès 1936, les astrologues attribuent à Pluton la plus grande partie des influences qu'ils lui prêtent aujourd'hui encore. En à peine 6 ans !
Quant aux autres planètes, bah elles possèdent les caractéristiques qui étaient attribuées, il y a plus de mille ans, par les Grecs aux Dieux dont elles portent les noms.

L'astrologie se baserait sur des observations objectives ?
Heuf Keuf, je me gausse !
En fait, ce sont de pures spéculations à partir de quelques éléments (aspect, vitesse...).
Si l'on prend par exemple la planète Vénus, eh bien la douceur de son teint, d'aspect laiteux, en a fait pour les astrologues de l'Antiquité (et c'est toujours d'actualité, je vous rassure !) la planète de la douceur et de la beauté.
Mais si l'on prend les récentes découvertes scientifiques, on découvre que cet aspect est tout simplement dû à une atmosphère fortement chargée en souffre et acide sulfurique. Pour info, les instruments envoyés sur Vénus pour l'étudier ne pouvaient résister plus de quelques minutes...
Je ne sais pas, mais quelque chose me dit que si les anciens avaient su cela, ils auraient peut-être réfléchi à 2 fois avant de lui prêter ces qualités, non ?

Allez, on continue, juste pour la déconne !

L'astrologie prétend que la position des planètes au moment de la naissance confère à l'enfant son patrimoine psychique.
Ah bah oui, c'est évident. Comme ça, pendant les 9 fois de grossesse, rien n'atteint l'enfant !
Et puis, entre nous, vous croyez que vous êtes d'un signe et d'un ascendant, alors qu'en fait, c'est juste l'officier d'Etat Civil qui s'est gourré en notant l'heure… Et comme, en Astrologie, quelques minutes suffisent pour changer les influences...

Ah, vous trouvez cela léger comme raisonnement ?
Bon, OK, alors on passe à du plus lourd !

L'astrologie ne tient pas compte de la profondeur du ciel. Pour ses calculs, elle place toutes les planètes à la même distance. Pourtant, une planète comme Mars évolue entre 4 minutes-lumière et 20 minutes-lumière de la Terre selon les époques.
Cela est scientifiquement prouvé ! Pour toute la communauté scientifique mondiale… sauf pour... les astrologues.
Eh oui !! Eux, ne font aucune différences.
Mais si la distance ne joue pas, pourquoi l'astrologie se limite-t-elle à notre seul système solaire ?
En fait, le dogme astrologique s'est construit à une époque où la profondeur du ciel était inconnue. Sauf que les connaissances, elles, ont évolué. Mais pas l'astrologie.

Et le pompon ?
L'astrologie utilise un zodiaque qui est totalement fictif et faux. Et en complet désaccord avec l'Astronomie.
Il ne correspond pas aux constellations, n'est pas assez large pour pouvoir placer toutes les planètes dessus, et surtout comporte un nombre de signes inexacts (12 au lieu de 13), ces signes sont tous égaux alors que les constellations sont de tailles diverses, les planètes et leurs particularités sont ainsi ignorées...
L'astrologie ne prend pas en compte la masse des planètes, mais se sert du phénomène des marées (dû à la masse de la Lune et du Soleil) pour montrer que les planètes ont une influence sur nous...
Ouarf ouarf ouarf !

Allez, je vous en remets un dernier pour la route ?
L'astrologie aligne son zodiaque, dont le premier signe est celui du Bélier, sur le premier jour de printemps car "l'homme est un être de saison".
Bon OK ! Mais alors, elle devrait le faire débuter lors de l'entrée du Soleil dans la constellation du Bélier. Ce qui n'est pas le cas.
De plus, si le signe du Bélier correspond au printemps dans l'hémisphère Nord, il tombe au début de l'automne pour l'hémisphère Sud (où les saisons sont inversées)!
Mais cela ne pose aucun problème, je vous assure, ça marche quand même...

Voilà Ferdie, j'ai tenu ma parole !

Bonne journée et surtout, n'oubliez pas de lire votre horoscope demain matin dans le journal, je prédis que vous aurez Trigône en Mercure, ce qui aura pour effet de vous donner un putain de coup de fouet que vous pourrez utiliser si vous êtes capable de le dépasser. Sinon, cela pourrait vous rendre léthargique, voire apathique….

20:14 Écrit par Cityzen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Même... si il arrive que des personnes nées au même période de l'année présentent des similitudes de caractère, il n'enreste pas moins que je suis dubitative. Eneffet, personne n'est foutu de me donner le mien de signe avec précision. Avantages : je prends l'horoscope qu me plaiit le mieux et je choisi en fonction de mon interlocuteur!!

Écrit par : Vé | 22/03/2006

Ghnein ? J'ai rien compris... ah si ! juste que l'astrologie c'est que des conneries ! Mais ça je le savais déjà.
et puis c'est vrai, si les scientifiques l'ont dit, c'est que c'est vrai. Après tout, les scientifiques ont aussi dit que la Terre était plate (ok, ils ont changé d'avis depuis, mébon, comme ils sont 'âchement fiables les scientifiques, ils disent tout et son contraire et inversement), que pour soigner un malade il fallait le saigner (naaaan ! pas de prise de sang !), que l'eau avait de la mémoire, et qu'il y a des activités qu'il ne faut pas faire sinon ça rend sourd (ah non, ça c'est pas les scientifiques qui l'ont dit, c'est ma grand-mère).
Y en a un aussi qui a dit qu'aujourd'hui il allait faire beau, et que c'était pas la peine que je prenne mon parapluie. Il avait raison, sauf que les nuages ont décidé unilatéralement et sans préavis que non et qu'ils allaient pleuvoir nan mais des fois.
Et de toutes façons... m'en fous, chuis verseau alors la pluie ça me gêne pas (eau... pluie... oui ok je sors).

PS : nan, nan j'ai rien bu au pot de ma boîte... que du jus de pomme qui a des bulles...

Écrit par : Ferdie, ou la mauvaise foi personnifiée | 23/03/2006

Les commentaires sont fermés.