24/03/2005

Jeudi Saint


Une fois n'est pas coutume, je vais ici parlé un peu de religion, enfin de ma religion.

Aujourd'hui, nous sommes le Jeudi Saint, alors je me suis dit que cela pourrait être intéressant de savoir à quoi cela correspond :

    Le Jeudi saint, l'Eglise célèbre de manière particulière la dernière Cène où Jésus institua l'Eucharistie. Par le don de son corps et de son sang dans les espèces du pain et du vin, Jésus annonce sa mort prochaine pour le salut du monde. En référence au peuple d'Israël nourri dans le désert par la manne, l'Eucharistie est une vraie nourriture qui déploie en l'homme la vie éternelle (cf Jean 6). « Eucharistie » signifie « merci », elle est aussi une action de grâce de Jésus à son Père pour tout ce qu'il a reçu de lui durant son existence. « Faites ceci en mémoire de moi » : l'Eucharistie est un mémorial. Par ces paroles, Jésus donne pour mission aux Apôtres et à leurs successeurs de refaire ce geste pour rappeler sa mort, jusqu'à ce qu'il revienne (c'est pourquoi le Jeudi saint est aussi le jour de la fête des prêtres). Enfin, c'est lors de ce dernier repas que Jésus donna aux Apôtres son commandement unique, celui d'aimer comme lui-même nous a aimés, c'est-à-dire en donnant sa vie.

15:12 Écrit par Cityzen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mmmmmm.... Si je te suis bien, la meilleure façon de montrer son amour, l'ultime façon si j'ose dire, c'est de se faire tuer ? Un peu extrême, non ? M'étonne pas qu'il y ait si peu d'amour dans ce monde alors...
Oui, je sais, je fais de la provoc'.... mais toi du prosélytisme ! Cétoika commencé, na ! ;-)
Ah oui, au fait : eucharistos (pas sûre de l'orthographe, mébon), ça veut dire merci en grec, si je ne m'abuse... Ca veut dire que le peuple d'Israel dans le désert parlait grec ? L'affaire se corse (Ajaccio ?)...

Écrit par : Ferdie | 25/03/2005

Tout à fait Tout à fait, Ferdie, cela peut ressembler à du prosélytisme, sauf que c'est marqué dans l'objet du blog : "tout ce qui me touche" et la religion en fait partie.
Quant à l'ultime façon d'aimer, ce n'est pas de mourir tout simplement, mais de mourir pour sauver l'humanité... mais bon, c'est surtout une question de Foi... promis, je ne recommencerai plus ;-))

Écrit par : Cityzen | 25/03/2005

Les commentaires sont fermés.