23/11/2004

Petit coup de blues hier soir


Hier soir, nous avons regardé "4 mariages et 1 enterrement". J'ai assez aimé.
Je me rappelle avoir vu ce film quand il était sorti dans les salles (à l'époque, je pouvais aller au ciné, pas besoin de s'embêter à trouver une baby sitter ;-) ) et j'avais déjà bien aimé...

Mais hier soir, un moment du film m'a particulièrement marqué : l'enterrement du chef de la bande.

Et tout particulièrement le moment de son enterrement où son meilleur ami lit un texte disant en substance "arrêter la course des étoiles, ...."

Violemment ça m'a replonger dans le moment douloureux des obsèques de mon papa...

Dire qu'il n'aura jamais connu mini-Cityzen. Il aurait pourtant fait un super pépé...

Voilà, rien à dire de plus, sinon qu'il me manque beaucoup !


NB : Si quelqu'un connait le texte dont j'ai parlé plus haut, ce serait sympa qu'il me le fasse parvenir.

10:19 Écrit par Cityzen | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Trop beau ce texte Ah oui, je l'avais récupéré, ce texte, en français et en anglais d'ailleurs. Je fais quelques recherches dans mes docs et je reviens.

Écrit par : Ferdie | 23/11/2004

A vot' service Je l'ai retrouvé ! Je te l'envoie par mail.

Écrit par : Ferdie | 23/11/2004

*** Mini-Citizen, c'est un peu de Papa-Citizen et donc aussi un peu de Pépé-Citizen (que j'arriverai décidément jamais à ortograffiez corekteman !!!), tu retrouveras sans doute dans certaines de ses mimiques et certains de ses gestes des choses qui te rappelleront quelqu'un... Pépé-Citizen n'est pas loin...

Écrit par : La Fée Carambole | 23/11/2004

Une drôle d'impression Malheureusement moi aussi je me suis rappelé un deuil avec ce passage, je crois que j'ai pleuré plus que de raison à cet instant... c'est un très beau texte qui était dans mes liens mais Ferdie m'a devancé...

Écrit par : Maxandme | 23/11/2004

Merci fée mais... mini cityzen n'a aucune chance de ressembler un jour à son pépé : j'ai été adopté...
Ceci dit, c'est très gentil

Écrit par : Cityzen | 26/11/2004

Les commentaires sont fermés.