23/11/2004

Chant Funèbre


Chant Funèbre
(Wystan Hugh Auden)

Arrêtez les pendules, coupez le téléphone,
Empêchez le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne,
Faites taire les pianos et sans roulement de tambour,
Sortez le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors
Dessinent dans le ciel ces trois mots : Il Est Mort,
Nouez voiles noirs aux colonnes des édifices,
Gantez de noir les mains des agents de police.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson,
Je croyais que l'Amour jamais ne finirait : j'avais tort.

Que les étoiles se retirent ; qu'on les balaye ;
Démontez la lune et le soleil,
Videz l'océan et arrachez la forêt ;
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

***********************************************************************
Chant Funèbre
(Wystan Hugh Auden)

Arrêtez les horloges, coupez le téléphone,
Jetez un os juteux au chien pour qu'il cesse d'aboyer,
Faites taire les pianos et avec un tambour étouffé
Sortez le cercueil, faites entrer les pleureuses.

Que les avions tournent en gémissant au-dessus de nos têtes
Griffonnant dans le ciel ce message : Il Est Mort,
Nouez du crêpe au cou blanc des pigeons,
Donnez des gants de coton noir à l'agent de la circulation...

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et Ouest,
Mon travail, mon repos,
Mon midi, mon minuit, ma parole, mon chant;
Je pensais que l'amour durerait pour toujours : j'avais tort.

On ne veut plus d'étoiles désormais; éteignez les toutes ;
Emballez la lune et démontez le soleil,
Videz l'océan et balayez les bois;
Car rien maintenant ne vaut plus la peine.


NB : Merci Ferdie

12:38 Écrit par Cityzen | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

*** C'est vrai que c'est un beau texte... 'me souvenais plus...

Écrit par : La Fée Carambole | 23/11/2004

Superbe Les textes sont très chouettes. Et au diapason de mon humeur, ça tombe bien.

Écrit par : Vé | 23/11/2004

Les commentaires sont fermés.